Bannière

HISTOIRE

Le Rugby et Oyonnax c’est un chemin parcouru ensemble de longue date puisqu’il faut remonter au 27 novembre 1909, pour retrouver trace de la fondation du Club Sportif d’Oyonnax (CSO), né de la fusion de l’Union Sportive de Jules Verchère et de l’Amicale Sportive d’Emile Ecuyer. Et rapidement, le petit club local allait franchir un à un les échelons qui le séparaient du plan national, pour y jouer un rôle d’importance entre 1921 et 1931. Avec une finale de championnat de France de première série en 1924, et un titre l’année suivante.

Le jeune Club Sportif Oyonnaxien allait ensuite, unification des forces oblige, devenir en 1942 l’Union Sportive Oyonnaxienne. Un nom et un sigle qui ont traversé le siècle et le pays, avec des phases glorieuses et d’autres, plus modestes, de l’après-guerre à la fin des années 50.

Le 15 juin 1958, Jean Guiraud, maire d’Oyonnax, rendait hommage à Charles Mathon en donnant son nom au stade de rugby rénové. Un an plus tard l’USO obtient sa qualification pour la montée en deuxième division.

On peut dire que l’US Oyonnax est entrée dans l’ère moderne du Rugby en 1967, en accédant à la Première Division, qui regroupait alors les 64 meilleurs Clubs du pays. D’un timide prétendant au maintien, le quinze Rouge et Noir se transforma vite en challenger à la qualification. Vinrent ensuite les années 70 et 80, où s’entremêlèrent le meilleur, avec plusieurs saisons en Division 1, et le pire, sous forme d’un passage par l’enfer de la troisième division.

1988 fut l’année de la fin du purgatoire : les Rouge et Noir gagnaient enfin le droit de rejoindre la première division, Groupe B, en s’imposant à Dijon face à l’U.S. Métro de Paris. Le rêve de toute une ville, fruit d’une ambition réaliste, prenait enfin réalité.

En marge du championnat 1990/1991, où elle fut éliminée en seizième de finale, l’USO remportait la Coupe de l’Espérance, à Montélimar, en battant Castres. La période des années 90 allait voir Oyonnax confirmer son rang au plus haut niveau de la hiérarchie amateur à travers des qualifications systématiques lors des matches de phases finales avec malheureusement quelques échecs pour les matchs de montée. Mais le couronnement allait enfin arriver pour l’US Oyonnax Rugby avec le titre de Champion de France Fédérale 1 en fin de saison 2000/2001, et une place de finaliste au Challenge de l’Espérance.

En 2001/2002, l’US Oyonnax Rugby allait confirmer sa montée en puissance avec le titre symbolique de n° 1 des 56 Clubs de Division Fédérale 1, après les phases qualificatives (26 matches = 20 victoires, 1 nul et 5 défaites), avec une troisième victoire dans la même saison contre nos voisins de Bourg en Bresse en 8ème de finale, suivie malheureusement d’une défaite en ¼ de finale contre Arras (26-33).

Mais l’ambition Pro D2 du Club allait se concrétiser lors de la saison 2002/2003 où par la grâce d’une victoire sur le score de 44 à 22 contre Bourg en Bresse en demi-finale du Championnat de France, l’US Oyonnax Rugby accède à la deuxième division professionnelle du rugby français : la PRO D2. Elle doit malheureusement s’incliner en finale contre Limoges sur le score de 20 à 18.

C’est la consécration pour l’US Oyonnax Rugby qui accède ainsi à la Ligue Nationale Professionnelle regroupant les 30 meilleurs Clubs français.

Conformément aux exigences de la LNR, la SASP Oyonnax Rugby est créée le 1er Juillet 2006. Elle regroupe une quarantaine d'actionnaires fidèles à l'US Oyonnax Rugby.

Avant la dernière journée de championnat de la saison 2008/2009, l’USO est cinquième et doit l’emporter à Narbonne, pour se qualifier pour les phases finales de ProD2. Mission accomplie avec une victoire 29 à 16 qui envoie les Oyonnaxiens en demi-finale. Le dimanche 24 mai 2009, les Hauts-bugistes déjouent tous les pronostics et l’emportent 18-15 face à Agen, au Stade Armandie. Le club réalise une performance puisqu’elle devient la première équipe de ProD2 à remporter une demi-finale à l’extérieur. Les Rouge et Noir retrouveront donc le SC Albi en finale d’accession, à Montpellier. L’USO s’incline finalement 12-14, avec une pénalité à la dernière minute qui passe en dessous de la transversale pour quelques centimètres...

La saison suivante l’USO obtient une quatrième place à l’issue de la saison régulière et dispute une demi-finale à La Rochelle, qu’elle perd 9 à 6. Suivront deux saisons terminées à la 8ème place de ProD2.

En 2012/2013, l’US Oyonnax prend la tête du championnat dès la 4ème journée pour ne plus la lâcher, et devient championne de France le 13 avril 2013 à Brive. L’équipe terminera avec 17 points d’avance sur le deuxième, avec un bilan exceptionnel de 24 victoires, 1 nul et 5 défaites en 30 journées de championnat. L’US Oyonnax accède au Top 14 pour la première fois de son histoire.

En 2013/2014 pour sa première saison en Top 14 l'USO termine à la 12ème place du championnat avec 51 points (le plus haut total de points pour un premier non relégable) et se donne le droit de disputer une deuxième saison dans l'élite.

logouso VS logouso

Oyonnax - UBB

Stade Charles Mathon
12ème journée Top 14
29/11/14 à 18h30

logoubb logouso

Oyonnax - La Rochelle
37-9

Stade Charles Mathon
11ème journée Top 14

1 Gloucester 9
2 Oyonnax 4
3 Zèbre 4
4 Brive 1

Boutique en ligne

boutique

Billetterie 24h/24

billetterie

Stage Christophe Urios

stagecu

Logotop14